#valvertontheroad en km ça donne quoi ? de Salon à Toulouse.

Un billet court sous l’angle de la perf/parcours et d’une analyse chiffrée. 

27 juillet : Salon de Provence – Arles – Aigues Mortes – La Grande-Motte 95 km (7:30 – 23:00)

Aigues Mortes – La Grande Motte
28 juillet : La Grande Motte – Sète -Agde – Portiragne 90 km

De 24 à 35° – Piste cyclable ou pas, route, piste C. Puis route et chemin de halage. 1h facile puis fatigant puis très long (Agde à Portiragnes/15 km, heureusement avec les copains Gérald et Antonio ♡)

29 juillet : Portiragnes à Béziers 8 km. Retour à Portiragnes en camionnette 😦

Démarrage facile à la fraîche le long du canal puis genou bloqué aux écluses de Fontserranne. Échec et repos non prévu mais indispensable. Genou débloqué en journée détente avec les amis/piscine.

30 juillet : Portiragnes à Carcassonne 88 km

Eliminiation de 12 kg de charge. Agréable le matin. Plus de relief. Chaleur et manque d’eau.  Sieste de 3h. Confortable et magnifique le soir en bord de canal. Nuit d’hôtel. 


31 juillet : Carcassonne à Saint-Pierre de Lages 45 km/95

Températures en baisse de 15°. Crachin le matin. Visite de Fitancy.fr avec un crochet de 50 km en voiture. Plus doux le soir.

1er août : Saint-Pierre de Lages à Toulouse Matabiau 20 km

Tranquille et frais le matin. En descente. Grande satisfaction d’avoir atteint Toulouse et le temps manque pour pour suivre.  Train pour le Cap-Ferret.


Bilan, hors rigolades autour du Ferret : 400 km ++/40 heures de selle. 

Donc plutôt 500 km en tout sur 10 jours, avec le Ferret.

Je retiens comme plus :

  • Camelback 2l. Génie. 
  • Sacoches avant. Super équilibre.  Étanche
  • Sac à dos de vélo indispensable.
  • Casque très bien. Sécurité et protection solaire. Idem cuissards entrée de gamme décathlon ou intersport
  • Voyager Nakamura Intersport tout équipé mais pneus de 26. Très bon choix. Robuste et confortable.
  • Voyager seul. Très agréable pour moi. Mais je veux bien changer d’avis 🙂
  • Gros soutien des amis sur les étapes et réseaux sociaux. Grand plaisir et sécurité.  M E R C I ♡

Les moins :

  • Même 20 km sans cuissard ou pire short de bain mouillé – fatal au cul.
  • Chargement trop lourd = moyenne abaissée et douleurs (genou, mains). De 10 km/h a 15 ou 20 en allégeant. 
  • Sacoche de cadre pour mobile/gps pas pratique. Mieux vaut une sacoche guidon/carte.
  • 100 km/j possible à partir du jour 3 ou alors renforcer les entraînements 
  • Prévoir 1 jours de repos tous les 3 ou 4 jours
  • Pas prévu les différences d’état de la route. C’est trop aléatoire. 

Grosse expérience très positive. Ce n’est qu’un début.  Quel kiff punaise !

Publicités

3 réflexions sur “#valvertontheroad en km ça donne quoi ? de Salon à Toulouse.

  1. Ca me donne grave envie!!! 😀
    Peut-être faire un bout du Canal du Midi l’été prochain, en famille, dans l’autre sens. A suivre… mais sinon, j’ai toujours en tête de faire un bout de la côte Atlantique ou St Jacques de Compostelle à vélo, si ça te tente

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s